Vous êtes ici : Accueil » Films » La Rafle du 11 Juillet 1944, opération Treffenfeld Ain Jura » La Rafle du 11 Juillet 1944, opération Treffenfeld Ain Jura

La Rafle du 11 Juillet 1944, opération Treffenfeld Ain Jura

D 22 mai 2016     A Annie Vacelet    


Je suis contente d’avoir réalisé 2 films plus historiques et « cliniques » dans leur approche qu’idéologiques – attentifs à ce qui résulte de l’écoute d’une région transmondialisée par la guerre forcément… « Retour au maquis d’Alièze Ain Jura 1944 » et « La Rafle du 11Juillet, opération Treffenfeld Ain Jura »

Ils ouvrent sur la compréhension de ce que fut le projet nazi dans le domaine de l’asservissement de l’homme par une industrie érigée en ordre militaire idéal…@AVV8mai2016…

FICHE TECHNIQUE DU FILM

Titre : La Rafle du 11 juillet 1944, Opération Treffenfeld Ain Jura (2 épisodes)
Réalisation, Production, Distribution : Annie Vacelet-Vuitton
Durées :
- 1er épisode : 1H : 01
- 2ème épisode : 1H : 03
Genre : Documentaire DV
Format : 16/9
Langue : Français
2016

Synopsis :
Le 6 Juin 1944, les troupes alliées débarquent sur les côtes de Normandie et tentent de passer le barrage de l’armée allemande.
Pendant ce temps, que se passe-t-il dans le sud du Jura et le nord de l’Ain, entre Lons-le-Saunier, Dompierre-sur-Mont, Orgelet, St-Claude, Thoirette ?
Les maquis du Jura et de l’Ain qui ont reçu l’ordre de fixer l’ennemi à l’est afin de soutenir les alliés à l’ouest le bloquent et tendent des embuscades – pendant que de son côté l’ennemi qui s’attend à un débarquement dans le sud et prévoit son repli vers l’Allemagne, organise l’opération Treffenfeld visant à anéantir les maquisards qui pourraient empêcher le bon déroulement de ce repli.
Les Allemands tout en attaquant se retirent donc et raflent le maximum de biens et de main-d’œuvre destinée à de terribes camps de concentration comme celui de Neuengamme à l’embouchure de l’Elbe
Quelques mois plus tôt, les opérations Frühling et Kaporal, également très violentes avaient déjà permis la déportation de jeunes gens capables de travailler dans de tels camps : Ravensbrück et Zwodau en Pologne.
Le film assemble une diversité de documents : interviews, rapports militaires, photos de famille, lettres personnelles autant d’éléments réflexifs et sensibles qu’il tente d’harmoniser en un récit collectif et singulier - « de l’histoire prise dans toute son étendue mais passée par la loupe… » (Fernand Braudel) que nous tendent deux personnages principaux, deux copains : l’un, André Jeannin, qui réussit à échapper à la rafle et l’autre, Pierre Lugand qui fut emmené à Neuengamme d’où il ne sortira qu’en mai 1945.

Générique :
Dans l’ordre d’apparition, Marcel Chamouton lu par AVV, S/s Lieutenant Chevassus lu par AVV), Georgette et Robert Reybard, A. l’Anonyme lu par AVV, André Jeannin Professeur à Orgelet, Raymond Chevin Union des Combattants Volontaires de la Résistance française, André Robert Professeur agrégé d’histoire et de géographie, Betty Vuitton-Juhen, Marie-Lou Picod épouse Picaud-Bernet lue par Marie-Claude Gros, Marc et Denise Vuitton, Michel Balland Maire de Dompierre, Pierre et Patrick Chamouton, Gilbert Vuillet lu par AVV, Pierre Lugand, Nathalie Vuitton, une dame d’Orgelet, Gaston Seyzériat lu par Denise Vuitton, Christelle Tarry, Roselyne Sarazin Théâtre de la Petite Montagne, le cirque de Lydia, Martine Aimé Batterie-fanfare d’Orgelet, les enfants de Jean Faton lus par Michel Balland.

Textes de référence :
- Souvenirs de mon activité dans la résistance à Orgelet, Marcel Chamouton, Journal, inédit.
- Historique du district Hervé, S/lieutenant Chevassus, Rapport du 26 octobre 1945, inédit.
- Octobre 1943-Mai 1945, Albert Vuillet, inédit.
- Allocution de Longchaumois, Gilbert Vuillet, Bulletin de la Fédération nationale des Déportés Internés Résistants patriotes,10 juillet 2009.
- La résistance dans la région d’Orgelet, André Robert, Article, Bulletin de l’Association nationale des anciens Combattants de la Résistance du Jura, janvier 2010.
- Frères d’exil, Bernard Cabiron, éd. La Cressonière 2011
- Une opérette à Ravensbrück : le Verfügbar aux Enfers, pièce de Germaine Tillion, éd. Points 2007
- Jura Territoires de résistance, 1940-1944 André Robert éd. du Belvédère, 2014
- Les jours heureux, programme du CNR, éd. La découverte, 2010
- Le Fil et les traces, Vrai faux fictif, Carlo Ginzburg, éd.Verdier, 2006

Décors principaux :
En Basse-Normandie : Omaha Beach, Arromanches, St-Mère-Église, La Fière, les cimetières militaires allemands d’Orglandes et de la Cambe.
Dans le Jura et l’Ain : Orgelet, Lons-le-Saunier, Conliège, Publy, Marnézia, Ugna, Sancia, Chatonnay, Arinthod, St Hymetière, Thoirette, Grand-Corent, Racouze.

Photos et documents prêtés par Marie-Claude Gros, Marc et Denise Vuitton, Betty Vuitton-Juhen, Mr et Mme Jeannin (Tous droits réservés).

Remerciements : Nicole Maillard, Albert Vuillet, Jean Poncet, Rose Deville, Olga Allais, Ginette Vuillet, Gérard Gay, Fernande Vuitton, Jacky Vuitton,
François Bonneville, Président de l’association de Sauvegarde du patrimoine historique d’Orgelet André Lemeland, Marie-Thérèse Renard, Jean-Marie Lemeland, Anne-Marie Léonard, Michèle et Jean-Marie Renard, maire d’Huberville, Raymond et Louise Varin, Dominique Gros, café Le Brillat.

Production, réalisation : Annie Vacelet- Vuitton
Image et Son : Annie Vacelet-Vuitton
Montage : Annie Vacelet-Vuitton
Montage son : Annie Vacelet-Vuitton et Sophie Bommart
Mixage : Sophie Bommart
Conseil à l’étalonnage : Jean-Claude Boussard, les Amis de La Cathode.
Musique : Blaise Merlin
© annie vacelet-vuitton 2016

Contacts : Annie Vacelet-Vuitton, 11 rue du Rhin, 75019 Paris
Tel 01 42 06 90 85 - 06 77 49 58 73
annievacelet yahoo.fr
http://www.vacelet.org

Dans la même rubrique

18 avril – Photo de la réalisatrice en 2016.

20 juin 2016 – Présentation

22 mai 2016 – La Rafle du 11 Juillet 1944, opération Treffenfeld Ain Jura