J-18 C’était en...

D 3 mars 2017     A Annie Vacelet    


J-18.Lecture/Performance. C’était en février 2016 so... ce projet de lecture du livre "Le sentiment de la Psychogéographe" prend corps... à partir du souvenir/survivance d’un chantier antérieur, celui de son écriture en 1991.
Parce qu’il est bon de se préoccuper de sur-vivre... en “s’auto-affectant”… (Dans l’sentiment y’a de l’affect, du corps,… et une certaine idée de ce corps, le souci de ce qui l’affect… corps/ pensée liées…)
« Il est donc établi par tout cela que nous ne faisons effort vers aucune chose, que nous ne la voulons, et ne tendons pas vers elle par appétit ou désir parce que nous jugeons qu’elle est bonne ; c’est l’inverse : nous jugeons qu’une chose est bonne parce que nous faisons effort vers elle, que nous la voulons et tendons vers elle par appétit et désir. » (Spinoza, L’Éthique)
Repris par Lacan dans le séminaire "L’éthique de le psychanalyse"...
dans le sillage de Freud et sa Métapsychologie : "Pulsions et Destins des Pulsions".
avec Deleuze car ce qui est en jeu selon lui c’est qu’ "La libido aime le social..." ©anniivac21fécv2017
(Voir le texte de S. Nadaud dans Unblog qui articule de la meilleure façon qui soit (mais sans Lacan) la question de la libido et du social avec Marx, Freud, Deleuze-Guattari, Butler) Episode 4, De la libido de Freud au sexe non-humain de Marx-Deleuze-Guattari...)

Message du 9 février 2016...
En 2016-2017 et pourquoi pas 2018, mise en perspective du calendrier... A/llez, je cherche donc un théâtre (dans Paris) où lire non-stop le livre "Le sentiment de la Psychogéographe" écrit sur un mode hardcore en 1991, prétexte à ACR (Atelier de Création Radiophonique) sur France-Culture en 1995 ; passerelle, nacelle, recueil et pensum, l’ouvrage pourrait bien être le bilan rétroactif de ce que fut le travail d’une équipe en psychiatrie (tendance psychanalytique mais pas seulement) bilan redige en plein vol, arraché à une réalité toujours a construire ; il ne demande qu’à être relu, frontalement cette fois au théâtre - pas de décor, pas de metteur en scène, pas d’acteurs, une seule voix (celle de l’auteure porteuse de tant d’autres voix... qui ne s’arrêtera pas - 150 pages à lire d’une seule traite... ©AVV9fevrier2016 !
Est-ce que quelqu’un connait le theatre que je cherche, pret a accueillir une telle performance dans Paris avec une scene surelevee, équipé d’un excellent système son et de sieges confortables, ???
Pour plus d’informations, je vous renvoie sur mon site personnel à la page
Bondy à la folie sur site
Sophie Regourd : Un chantier ,lui aussi rondement mené :-) :-) :-)
AV : oui