Vous êtes ici : Accueil » Paris 19, la vie vue du plongeoir©AVV » En temps de guerre, a-t-on le droit d’imaginer,

En temps de guerre, a-t-on le droit d’imaginer,

D 26 février 2015     A Annie Vacelet    


En temps de guerre, a-t-on le droit d’imaginer, de dire que le ciel est "aussi beau que le ventre d’un requin " ou n’est-ce qu’une façon de faire de l’art viscéral, surréaliste, pompier ?