Vous êtes ici : Accueil » Paris 19, la vie vue du plongeoir©AVV

Paris 19, la vie vue du plongeoir©AVV

Des bribes, des miettes, de la pitance pour les petits oiseaux.

Chronique d’un quartier trans-mondialisé... Avril 2011- Novembre 2015.

Ce texte, en cours de finition, est un journal élaboré lors de promenades au long court dans le Paris 19 que je suis bien obligée de considérer aujourd’hui (après 40 années de travail assidu dans/et à la périphérie de Paris qui m’ont considérablement éloignée de mon Jura natal. ) comme le lieu d’une sorte de délocalisation existentielle ...
Je m’efforce en décrivant au jour le jour des événements de la vie quotidienne minuscules ou gigantesques, des événements de la rue - cette dimension surréelle et sexy qui fait la grande Ville - de donner forme à mes perceptions, de les relier pour en faire surgir une forme ... minimale, et de répondre ainsi à la question de savoir ce que je fous ici...
J’écris au jour le jour, je clos l’histoire chaque jour sur de la perception, le scelle à ce qu’est le fugitif, le fuyant le fuyard, depuis 2011 le tunisien, l’afghan, 2015 l’érythréen, l’éthiopien, le soudanais... en recueillant le plus habilement possible ce qui, au détour d’une rue, lors d’une conversation avec des inconnus, d’anciens amis de 68, au travers de mes rêves, rêveries et associations personnelles, j’ai l’impression de rendre compte de l’étrangeté qui fait de la plupart d’entre nous des étrangers au pays dans lequel ils vivent.
Paris 19 voit passer tout ce qui compte de persécutés, fuyards, aventuriers, désirants, délirants dont l’humanité est grosse... y compris moi, le narrateur, le récitant, le témoin comme vous voulez... le shaman, la pythie, la jurassienne.©AV9septembre2016 PS : je publierai le texte définitif en 2017... sous la forme d’un livre papier + photos.

A bientôt pour la version papier...

En voici quelques extraits, les plus tendres...